Nouveautés pour l'année 2019-2020



À chaque année, je vous partage les nouveautés que je veux implanter dans ma classe. En écrivant l'article, je réfléchis sur le comment, les détails, les outils, etc. Bref, je fais réellement deux pierres d'un coup!


À la rentrée, j'aurai un tout nouveau défi. Je serai dans une classe multi 4e et 5e année. De plus, ma classe sera composée de 4 élèves de 4e année et de 20 élèves de 5e année. Je n'ai jamais enseigné en 5e année (bien que j'ai fait longtemps de la 6e) et je n'ai jamais enseigné en classé multi non plus.


Je suis très motivée face à ce nouveau défi. Cependant, je suis aussi nerveuse à l'idée de faire quelque chose de nouveau complètement. Ce n'est pas tant l'organisation de la classe, mais plutôt l'arrimage entre le programme de 4e et de 5e qui me stresse. Je ne veux pas que les 4e en fassent trop, sinon ils s'ennuiront en 5e. Je ne veux pas non plus ne pas aller assez loin en 5e pour qu'ensuite, les élèves aient des difficultés en 6e. J'essaie donc de trouver une façon d'arrimer tout cela en répondant aux attentes de 2 cycles différents.


Chaque nouveauté sera présentée brièvement dans cet article, mais sera expliqué plus en détails dans d'autres articles. Les liens suivront sous peu.


- Rassemblements du matin


Les rassemblements du matin sont très populaires aux États-Unis (morning meetings). Ces rassemblements sont reconnus comme étant un moyen de développer le sentiment d'appartenance dans un groupe (défi lors d'une classe multi). De plus, ils permettent aux élèves de partager avec leurs camarades, d'apprendre les différents habiletés sociales en grand groupe, de prendre la parole de façon informelle, etc.


Il y a plusieurs documents disponibles sur le web expliquant les rassemblements du matin. J'ai pris ma source dans un livre : Enseigner en classe multiniveau; des stratégies et des outils efficaces (Chenelière Éducation). Les auteurs soutiennent que le rassemblement se veut un peu plus large que le conseil de coopération (qui peut facilement y être intégré).


Pour plus de détails, cliquez ici.


- Petite jasette


Je le faisais un peu de façon informelle lors des joggings maths et français, mais je veux l'inclure de façon plus constante dans mon enseignement: parler de ses stratégies. Les élèves partagent leurs différentes stratégies pour une tâche quelconque. Par exemple, lors d'un calcul mental (ex: 59 +17), je demande aux élèves comment ils ont fait pour y arriver plutôt que de seulement demander la réponse. En début d'année, ils font le calcul dans leur tête comme s'il le ferait sur papier. Plus le temps avance, plus les élèves partagent (et j'enseigne diverses stratégies aussi), plus les élèves utilisent les stratégies et sont capables d'en parler. Je l'inclurai probablement dans mes rassemblements du matin.


- Les 5 au quotidien (version La classe de Karine)


Depuis plusieurs années, j'intègre les ateliers dans ma classe. J'ai beaucoup plus d'ateliers de maths que de français. Je travaillais donc le français beaucoup plus en grand groupe. Cette année, je veux aussi faire du sous-groupe en français. J'ai donc tout de suite pensé aux 5 au quotidien. J'avais essayé cette méthode d'organisation en stage. J'avais beaucoup apprécié. La Fabrique à idées (@ https://www.instagram.com/fabriqueaidees/ ) a fait plusieurs capsules sur le sujet cette année. Naturellement, je ne prends jamais rien sans le modifier à mon image. En m'inspirant de plusieurs ressources, j'ai créé les stations de français.


- Plan de travail sur 2 semaines (imprimé)


Je travaille avec un plan de travail depuis toujours. Ce sont des travaux, souvent de consolidation, que les élèves doivent effectuer lorsque la tâche principale est terminée. Les élèves ont habituellement une semaine (dans ma classe) pour terminer leurs Urgents. Le plan de travail permet à l'élève d'apprendre à s'organiser et à planifier son temps.


Après avoir lu plusieurs ressources sur les classes multi, dont le livre cité plus haut, le plan de travail reste un incontournable. En classe multi, les élèves seront amenés à être plus autonome, car l'enseignante n'est pas toujours disponible pour un niveau.


Dans ma classe, le plan de travail est écrit au tableau. Les enfants peuvent facilement s'y référer. J'ai observé que pour certains cocos, il est difficile de garder le fil de ce qui est fait ou non. Pour ces élèves, j'avais préparé une petite liste à cocher.


En gardant tout cela en tête, je me suis dite qu'avoir 2 plans de travail au tableau était beaucoup trop. De plus, je donne le plan de travail le lundi et le vérifie le vendredi. Avec 2 niveaux, je serai bien en peine. J'organiserai donc mon plan de travail sur 2 semaines et chaque élève aura sa feuille pour faire le suivi.


Bonne lecture!





© 2023 by Lovely Little Things. Proudly created with Wix.com

  • Facebook - Black Circle
  • Instagram - Black Circle
  • Pinterest - Black Circle