Les fonctions exécutives en classe



Connaissez-vous les fonctions exécutives? Ce sont des habiletés métacognitives de haut niveau permettant de réguler les pensées et les actions d'un individu. De plus en plus de recherches sur le sujet voient le jour. Elles jouent un rôle primordial dans le développement de l'enfant, mais aussi au niveau du processus d'apprentissage de celui-ci.


AVERTISSEMENT: Je ne suis pas une spécialiste sur le sujet. J'ai suivi des formations sur le sujet, j'ai lu diverses ressources et j'ai discuté avec des gens sur le sujet (dont Jeanne de la page Dans le bureau de l'ortho). C'est pourquoi, à la fin, je vous recommande plusieurs ressources.


Voici quelques exemples de situations rencontrées dans ma classe (que vous avez déjà sûrement vécu!):

- l'élève répond aux questions sans lever la main ou sans attendre le droit de parole;

- dans un projet contenant plusieurs étapes, l'élève ne sait pas par où commencer;

- l'élève laisse tomber la tâche à la suite d'un seul essai;

- l'élève n'est pas capable de nommer les 3 consignes données par l'enseignant sur le déroulement du travail;

- l'élève ne finit jamais dans le temps demandé une tâche;

- l'élève, pendant une dictée, ne retient que 2 ou 3 mots à la fois.

etc.


Toutes ces situations sont liées aux différentes fonctions exécutives! Selon les écrits, le nombre de fonctions varient. Chez certains auteurs, on peut en trouver plusieurs qui peuvent être regroupées. Les auteurs ne s'entendent pas sur le nombre et/ou sur les fonctions.


Voici les principales selon le document du RIRE (le lien est un peu plus bas):

- la mémoire de travail (selon certains auteurs, la mémoire de travail n'est pas une fonction exécutive)

- l'inhibition;

- la flexibilité;


*Par exemple, le contrôle des émotions, qui est parfois nommée comme une fonction, fait partie de l'inhibition. Voici d'autres fonctions qu'on peut trouver dans divers articles: la régulation des émotions, l'activation, la planification, etc.)


Ces différentes habiletés permettent à l'enfant de réguler ses émotions, d'éviter les réactions implusives, de résoudre des problèmes efficacement, de planifier une tâche ou plusieurs tâches, etc.


Dans le document suivant qui est un incontournable, on peut y lire: À l’âge scolaire, un développement efficient des fonctions exécutives s’avère particulièrement important puisqu’elles sont associées non seulement aux compétences sociales, mais aussi aux compétences scolaires.

D'où la pertinence de connaître les fonctions exécutives et la façon de les développer en classe!


De plus, certains enfants peuvent avoir une difficulté prononcée au niveau des fonctions exécutives. Certains troubles d'apprentissage comme la dyslexie ou encore un élève ayant un déficit d'attention peut aussi avoir une faiblesse au niveau des fonctions exécutives.


Ce document est très intéressant. Il propose plusieurs pistes de jeux à mettre en place en classe en plus d'une liste de moyens à essayer lorsqu'un enfant nécessite plus de soutien au niveau d'une fonction exécutive. Les élèves, tout comme pour les apprentissages académiques, ne se situent pas tous au même niveau!


Ce qui est chouette avec les fonctions exécutives, c'est que la plupart sont travaillées dans plusieurs tâches de la vie de tous les jours sans qu'on s'en aperçoive! En les expliquant en classe et en les travaillant par le jeu (des recherches prouvent que le développement des fonctions exécutives est plus efficace par le jeu), les élèves (et l'enseignant) deviennent de plus en plus capables d'identifier les différentes fonctions exécutives, de les développer et de les mobiliser efficacement au besoin.


Comment les travailler en classe

Tout d'abord, je prends le temps de les présenter aux élèves et de les expliquer. Habituellement, je les présente une à la fois et je fais un jeu précis pour montrer aux élèves l'utilité de la fonction. Voici mes jeux préférés:


- Mémoire de travail : Je vais à l'épicierie et j'achète...

Le premier élève commence le jeu. Il dit: je vais à l'épicerie et j'achète.. (il nomme un aliment). Le prochain élève doit dire la phrase, nommer l'aliment de l'élève précédent et nommer un nouvel aliment et ainsi de suite. Ce qui fait qu'à la fin, le dernier élève doit nommer souvent plus de 20 aliments! J'ai testé avec les élèves à quel point leur mémoire de travail était bonne (habituellement, on retient entre 5 et 7 informations, pas 20!) un peu plus tard dans la journée. Des élèves volontaires venaient en avant de la classe et tentaient de nommer tous les aliments en ordre. J'ai essayé aussi le lendemain. Finalement, comme dernière épreuve, j'ai demandé aux élèves de changer de place pour enlever le rappel visuel! Tout un défi!


- Inhibition: ni oui ni non

L'inhibition est une des fonctions qui a le plus de petits jeux simples à jouer je trouve! Personnellement, je joue à ni oui ni non (on pose des questions fermées aux élèves et ils doivent répondre rapidement sans dire oui et sans dire non). On peut aussi jouer à Jean dit ou encore au jeu des noms de couleurs (écrire le nom d'une couleur au tableau d'une autre couleur et demander aux élèves de lire le mot/ou dire la couleur. Ex: écrire le mot rouge en bleu).


- Flexibilité : dessin à compléter

Sur une petite feuille de papier, je dessine la moitié d'un dessin de base (ex: un nuage). Je donne un dessin à tous les élèves et leur demandent de le compléter. La seule contrainte: ce ne doit pas être un nuage! Certains sont créatifs, mais pour d'autres, c'est beaucoup plus complexe!


Par la suite, avant certaines tâches académiques, je demande toujours aux élèves de nommer selon eux quelles seront les fonctions exécutives ciblées. Il faut amener les élèves à reconnaître qu'elles sont utilisées!


Jeux de société : Se développer par le jeu

Les jeux de société sont aussi un excellent moyen de travailler diverses fonctions. De plus, désormais, on peut trouver en magasin des jeux qui sont construits précisément pour le développement des fonctions exécutives comme chez Ludo et Méninges.


Personnellement, je les ajoute parfois dans mes séries d'ateliers (exemple: jai 5 ateliers de maths et le 6e est un jeu pour les fonctions exécutives). Vous pouvez aussi sélectionner certains de vos jeux de société et les mettre en vedette pour que les élèves soient portés à les prendre pour y jouer. Vous pouvez même mettre en place une série d'ateliers uniquement sur les fonctions exécutives en y ajoutant des jeux de société.


Voici certains de mes préférés:

- Inhibition: Dooble, la bataille (jeu de cartes), Wanted, échecs, Sushi Dice, etc.

- Flexibilité: Les jeux de logique (ex: Smart Games), casse-tête, échecs, etc.

- Mémoire de travail: Jeu de mémoire, Geomemorix, etc.


*Plusieurs jeux peuvent travailler plus d'une fonction à la fois.


Pour aller plus loin...

Voici quelques ressources trouvées sur le web si vous voulez en connaître davantage sur le sujet.

- Le document du RIRE;

- Le balado de Dans le micro de l'ortho sur les fonctions exécutives (disponible où vous téléchargez vos balados!). Elle parle d'une théorie au niveau du côté chaud et du côté froid des fonctions. Très intéressant! ;

- cet article qui donne des idées de jeux pour développer les fonctions;

- ce livre aux éditions La Chenelière ;

- voici un article sur le site de AlloProf qui explique aux parents;

- sur le site de Optineurones, vous pouvez sélectionner Jeux pour les fonctions exécutives et il y a une longue liste de suggestions!

863 vues1 commentaire

© 2023 by Lovely Little Things. Proudly created with Wix.com

  • Facebook - Black Circle
  • Instagram - Black Circle
  • Pinterest - Black Circle