Les ateliers en classe: La mise en place

Mis à jour : juil. 14


Bonjour à tous!

Dans cet article, je vous expliquerai ma façon de mettre en place les ateliers dans ma classe. Je ferai un autre article un peu plus tard dans l'année sur la formation de sous-groupes pendant les ateliers.


Je dis ma façon, car il n'y a pas une seule façon de travailler les ateliers en classe. Chaque enseignant a sa manière et sa vision. Il se peut donc très bien que mon organisation ne s'applique pas à votre groupe ou à votre style d'enseignement. Merci d'en prendre considération dans vos questions et vos commentaires.


Vous préférez un résumé de l'article en vidéo?

Les ateliers, qu'est-ce que c'est ?


Les ateliers sont différentes activités qui se déroulent simultanément en classe. Les élèves sont habituellement regroupés en équipe, même si l'atelier peut aussi être effectué de manière individuelle.


Pourquoi travailler en ateliers?


Les ateliers ont plusieurs avantages.


1. Le matériel


Souvent, lorsqu'on pense à atelier, on pense à jeu ou matériel de manipulation. En effet, étant donné que les élèves sont en petites équipes (4 à 6 élèves), il ne faut pas une quantité énorme de matériel comme il le faudrait si on faisait l'activité en grand groupe. Cela permet donc de varier ses activités sans avoir à préparer du matériel pour une vingtaine d'élèves.




2. Les jeux


Étant donné que les élèves sont en petites équipes, les ateliers sont de bons moments pour travailler sous forme de jeu pour consolider les apprentissages. Cela permet de varier les moyens pédagogiques utilisés en classe. De plus, les jeux sont souvent autocorrectifs ce qui permet aux élèves d'être autonome et la tâche de correction n'est pas plus grosse pour l'enseignant.


3. Les sous-groupes


Lorsque les élèves sont capables d'être autonomes, il est simple pour l'enseignant d'ajouter un atelier avec l'accompagnement d'un adulte pour travailler en sous-groupes.


Mettre en place les procédures des ateliers


Personnellement, lorsque je pense aux procédures à enseigner pour les ateliers, je sépare le tout en trois temps:


1. L'installation


2. Le pendant


3. Le rangement


Selon le niveau enseigné, une période d'entrainement pour l'installation et le rangement des ateliers est nécessaire. Chez les plus vieux, après quelques pratiques, les procédures sont intégrées et les élèves savent ce qui est à faire. La meilleure façon de le faire est la modélisation puis la pratique autonome. Je demande donc aux élèves de venir prendre le matériel et d'aller s'installer (sans jouer) et de ranger par la suite. Je les chronomètre et je note le temps. Les élèves sont habituellement assez motivés, car ils veulent battre leur temps!


Pour le pendant, il est impératif de spécifier nos attentes aux élèves. Le moyen que j'utilise toujours pour faire cela est le tableau d'ancrage que je remplis avec les élèves.



Je prépare mon titre et mon tableau (ce que je vois, ce que j'entends) en avance. Puis, en questionnant les élèves sur leur expérience antérieure ou encore sur ce qu'ils en pensent, nous élaborons le tableau d'ancrage. Si je tiens à certains points, je questionne mes élèves. Finalement, j'inscris la démarche des ateliers, incluant l'installation, le rangement et le après, si jamais des élèves terminent plus tôt.


Sur la photo, on voit clairement que ce sont les mots de mes élèves et non les miens. Cela est beaucoup plus signifiant pour eux. Chez les plus jeunes, on peut aussi noter le prénom de l'enfant à côté de sa contribution.


Lors de la première série d'ateliers, je prends le temps après chaque période de faire un retour avec les élèves à l'aide du tableau d'ancrage. Les élèves doivent me dire ce qui s'est bien passé et ce qui s'est moins bien passé selon eux. Pour nos défis, je demande souvent aux enfants de trouver des moyens par eux-mêmes pour nous aider. Ils ont souvent de bonnes idées!


Planifier une première série d'ateliers


La première série d'ateliers devrait être simple pour que les élèves ne soient pas trop surchargés et puissent bien fonctionner selon les attentes pré-établies. Pour ma part, je mets souvent des jeux simples pour travailler les tables d'additions par exemple. En début d'année, j'explique souvent mes jeux de maths en grand groupe et nous y jouons pendant quelques minutes. Je peux ensuite les réutiliser un peu partout, dont dans mes ateliers. Les premières périodes d'ateliers peuvent durer que quelques minutes. Le but est d'apprendre à travailler en équipe avant de pouvoir bien effectuer les ateliers. Lors de la première série, je ne mets jamais de sous-groupes. Je suis donc disponible pour circuler et soutenir les élèves qui en ont besoin, autant au niveau du jeu que du fonctionnement des ateliers.


Par la suite, les périodes d'ateliers durent entre 20 et 30 minutes environ. Certains ateliers sont plus courts que d'autres. Ces élèves rangent leur matériel et vont faire leur plan de travail tout simplement en attendant que le chronomètre finisse.


Personnellement, j'aime avoir 6 ateliers, car cela me permet de former des équipes de 3 ou 4 élèves environ. Cette année, je fais 6 périodes d'ateliers sur 2 semaines.


La gestion des élèves


Utiliser les ateliers en classe ne nécessite pas beaucoup d'affichage. Pour ma part, j'affiche les équipes et les rotations pour que les élèves puissent s'installer sans mon intervention. 



J'utilise ClassroomScreen pour aider mes élèves à se réguler pendant les ateliers. C'est un site web permettant à un enseignant d'afficher les différentes consignes pendant un travail.


www.classroomscreen.com


De plus, j'utilise mes cartons de rôles dans un travail d'équipe. Voici le lien vers le document gratuit dans ma boutique Mieux Enseigner.

https://www.mieuxenseigner.ca/boutique/index.php?route=product/product&search=r%C3%B4les+%C3%A9quipe&description=true&product_id=36085


L'organisation du matériel


J'organise mes ateliers dans des tiroirs numérotés. Ainsi, le responsable du matériel de l'équipe a simplement à venir chercher le tiroir correspondant.


Pour le matériel de surplus ou qui n'entre pas dans les tiroirs (ça arrive!), je l'ajoute dans les bacs sur le dessus.


Les ateliers peuvent être rangés dans des paniers ou des pochettes. L'important est que l'installation et le rangement se fassent rapidement et facilement.


La correction et la vérification


Si le jeu vient avec un corrigé, je mets le corrigé dans le tiroir et les élèves doivent se corriger par eux-mêmes. Parfois, il n'y a pas nécessairement de corrigé. Les élèves doivent se valider entre eux. Il faut leur faire confiance! Ça ne sera pas parfait ni très silenceux! Mon intention pédagogique est la pratique des notions sous forme de jeux. Les notions ont été enseignées et travaillées précédemment.


Étant donné que j'utilise les ateliers comme consolidation des apprentissages, je ne mets pas beaucoup de mon temps pour vérifier si la correction est bien faite. Je connais les élèves qui ont des difficultés selon les notions et je sais qui je dois surveiller de plus près. Je m'arrange pour créer des équipes équilibrées où un élève peut en aider un autre. Mes attentes sont claires à ce niveau: pas de triche sinon, plus d'ateliers pour cet élève en particulier. Les périodes d'ateliers sont appréciées généralement des enfants. Ceux-ci vont donc s'arranger pour pouvoir y participer. Lorsque je sens une petite relâche au niveau des élèves, je leur dis que je vais ramasser aléatoirement quelques feuilles réponses pour vérifier la qualité du travail. Étant donné qu'ils ne savent pas qui sera choisi, ils doivent toujours produire un travail de qualité!


J'aime mieux mettre mon énergie sur mon sous-groupe (si j'en ai un) et sur le renforcement des comportements positifs lors des périodes d'ateliers plutôt que de vérifier et de corriger sans cesse. Encore là, c'est un choix personnel. Il se peut que vous ne soyez pas à l'aise avec cette décision. Ce n'est surtout pas de la négligence de ma part, mais un choix pour que les ateliers soient des périodes où la classe, y compris moi, apprécie et s'implique dans le travail.


Tranche de vie


Je travaille avec les ateliers depuis 5 ans. Je me suis vraiment lancée à 100% depuis 3 ans. Je vois une énorme différence au niveau de l'implication des élèves dans la consolidation de leurs apprentissages. Les élèves sont plus actifs, engagés et motivés à travailler lors de ces périodes. De plus, cela me permet de vraiment soutenir les élèves qui en ont besoin lors des sous-groupes en plus de pousser un peu plus loin les élèves qui en sont capables. L'enseignement en sous-groupes est une pratique gagnante qui est possible grâce au fonctionnement en ateliers.


Voilà pour la partie #1 des ateliers. Dans le prochain article, je partagerai divers ateliers gagnants, du matériel polyvalent et des solutions aux petits irritants que nous pouvons rencontrer lors de la période d'ateliers. Bonne soirée!



© 2023 by Lovely Little Things. Proudly created with Wix.com

  • Facebook - Black Circle
  • Instagram - Black Circle
  • Pinterest - Black Circle